Comment réparer une fuite d’eau dans un mur en 2021 ?

Avoir une fuite non identifiée est angoissant. Il n’y a aucun moyen de connaître l’étendue du problème ou des dommages causés avant de trouver et de réparer la source. Si vous pensez qu’il y a une fuite à l’intérieur d’un mur, ne paniquez pas : vous pouvez peut-être y remédier sans avoir à effectuer de gros travaux d’entretien ou à payer une réparation.

Identifiez la fuite

Les fuites d’eau sont souvent dues à des trous d’épingle dans votre système de plomberie ou à de petites défaillances dans le calfeutrage ou d’autres matériaux extérieurs. L’eau emprunte le chemin le plus facile vers le sol, elle se déplace donc souvent le long de l’ossature des murs. Si vous n’êtes pas sûr, utilisez un humidimètre pour savoir si les niveaux d’humidité dans votre maison sont dans les paramètres normaux et une caméra infrarouge pour rechercher les fuites derrière les murs et les plafonds.

Signes de la présence d’une fuite

  • Cloison sèche humide ou décolorée
  • Boiseries tachées d’eau
  • Maçonnerie humide
  • Odeur de moisi
  • Moisissure ou mildiou
  • flaques d’eau sur le sol près des murs ou gouttes provenant du plafond.
  • Sources d’eau potentielles

Une fois que vous avez confirmé qu’il y a bien une fuite, vous devez en identifier la source. L’endroit où vous voyez l’eau ou l’humidité n’est pas forcément celui où se trouve la fuite, ce qui peut nécessiter quelques recherches.

Plomberie intérieure

Pour déterminer si la fuite provient d’une plomberie défectueuse, fermez tous les robinets et appareils qui utilisent de l’eau dans votre maison, et notez le numéro du compteur d’eau. Attendez au moins trois heures, puis vérifiez à nouveau le compteur d’eau. Si la quantité d’eau utilisée augmente, c’est un bon signe que la fuite provient de la plomberie intérieure. Cette méthode est moins efficace dans les maisons où les toilettes fonctionnent constamment ou les robinets qui gouttent, et votre compteur d’eau indiquera une légère augmentation par rapport au chiffre initial que vous avez noté.

Problèmes extérieurs au-dessus du niveau du sol

Si la plomberie intérieure n’est pas le problème, déplacez votre inspection à l’extérieur. Vérifiez que les gouttières et les tuyaux de descente ne sont pas bouchés, que le calfeutrage n’est pas défectueux et inspectez les solins des pénétrations extérieures telles que les évents, les cheminées, les fenêtres et les portes.

Problèmes extérieurs au-dessous du niveau du sol

Si votre fuite provient d’un niveau inférieur, il se peut que vous ayez des problèmes de sous-sol extérieur. Les causes courantes de ce type de fuite sont des tuyaux d’arrosage cassés, un mauvais drainage des tuyaux de descente, des drains français ou un terrain en pente vers la maison.

Réparez la fuite

Si votre travail de détective a porté ses fruits, vous savez maintenant d’où vient la fuite. Il est temps de procéder aux réparations.

Plomberie intérieure

Si vous avez trouvé votre fuite d’eau à l’intérieur du mur, alors vous avez plus qu’une simple réparation de plomberie sur les bras et il est peut-être temps de faire appel à des professionnels. Ils ouvriront le mur, détermineront l’emplacement exact de la fuite et remplaceront les sections endommagées. Ensuite, ils réparent le mur, le poncent, l’apprêtent et le peignent. Si vous avez du plâtre ou si la fuite se trouve derrière du carrelage ou de la brique, il est préférable de faire appel à un entrepreneur professionnel.

Fuites extérieures au-dessus du niveau du sol

  • Gouttières et tuyaux de descente obstrués : Les gouttières et les tuyaux de descente doivent être nettoyés et débarrassés de tout débris une ou deux fois par an. Effectuez des inspections régulières, même si vous avez mis en place des protections de gouttières, pour vous assurer que l’eau s’écoule librement dans le système et est détournée de la maison.
  • Calfeutrage : Commencez par enlever le vieux calfeutrage. Assurez-vous d’avoir le bon type de calfeutrage. Pour les projets extérieurs, il s’agit généralement d’un calfeutrage en butyl-caoutchouc. Ouvrez le tube, chargez le pistolet à calfeutrer et appliquez le produit à un angle de 45 degrés d’un mouvement lent et régulier.
  • Solin : Le solin est une barrière métallique installée à l’endroit où le toit rencontre une paroi verticale, comme les cheminées, les puits de lumière ou les évents de toit. Il en existe trois principaux types : le solin de base, le solin à gradins et le contre-solin. Une cheminée utilise ces trois types de solin pour empêcher l’eau de pénétrer par le toit.

Attention
La réparation d’une fuite de ce type est à la portée de la plupart des propriétaires, mais si le projet implique des hauteurs extrêmes ou un toit à forte pente, vous devez faire appel à un professionnel.

  • Fuites extérieures au-dessous du niveau du sol
    Ce sont souvent les plus difficiles à diagnostiquer et à réparer.
  • Système d’arrosage : Le remplacement d’une section de tuyau dans votre système d’arrosage résoudra ce problème. Les novices en matière de plomberie doivent faire appel à une entreprise spécialisée dans les gicleurs pour effectuer la réparation. Sinon, la méthode la plus simple consiste à utiliser des raccords à compression.
  • Les tuyaux de descente : Lorsqu’elle sort par le tuyau de descente, l’eau doit être dirigée loin de la maison et des fondations. Ajustez les tuyaux de descente si nécessaire, ou achetez des rallonges pour que l’eau s’écoule au bon endroit.
  • Le nivellement : La pente doit toujours s’éloigner de la maison. Pour corriger le nivellement, il ne suffit pas d’empiler de la terre près des fondations de la maison. Vous avez besoin d’un espace de 15 à 20 cm entre votre revêtement et les fondations de votre maison pour éviter tout dommage structurel. Un terrassement correct peut nécessiter des permis et peut souvent endommager toute votre pelouse. Il s’agit d’un projet qu’il vaut mieux confier à un paysagiste professionnel.
  • Étanchéité des sous-sols : Les murs de votre niveau inférieur peuvent avoir besoin d’un système d’imperméabilisation complet. Dans certaines maisons, les allées, les terrasses, les patios ou les maisons des voisins empêchent d’installer l’imperméabilisation sur un ou plusieurs murs extérieurs. Dans ces cas, le système peut être déplacé à l’intérieur en creusant une tranchée dans le sol, en installant des siphons de sol et un système de pompe de puisard pour détourner l’eau après qu’elle soit entrée.

Prévention

Les maisons doivent être entretenues en temps utile pour éviter les fuites à l’avenir. Cela présente l’avantage supplémentaire de vous aider à repérer les problèmes potentiels avant qu’ils ne se produisent.

Assurez-vous de :

  • Nettoyer les gouttières et les tuyaux de descente.
  • Inspectez le calfeutrage extérieur et remplacez-le si nécessaire.
  • Purger votre système d’arrosage une fois par an.
  • Tester votre pompe de puisard.
  • Remplacer tout bardeau manquant sur le toit.
    En plus de l’entretien régulier, vous pouvez utiliser des tuyaux en pex lorsque c’est possible, ajouter une batterie de secours à votre pompe de puisard. Faire attention aux schémas de drainage autour de la maison.
  • Isoler les tuyaux sur les murs extérieurs dans les climats où ils risquent de geler.
  • Maintenir la pression de l’eau entre 40 et 60 PSI.
Rédacteur en chef

Bonjour à tous,
je suis Caroline P. passionnée dans l’univers de la maison et du jardin, je vous fais partager mes passions et mes astuces pour votre plus grand plaisir.

×
Rédacteur en chef

Bonjour à tous,
je suis Caroline P. passionnée dans l’univers de la maison et du jardin, je vous fais partager mes passions et mes astuces pour votre plus grand plaisir.

Latest Posts