Poser du carrelage sur carrelage: Notre guide complet étape par étape !

Si votre carrelage est obsolète et a l’air un peu terne, cela peut vraiment nuire à l’atmosphère de votre maison. La plupart des gens redoutent de refaire le carrelage car cela signifie souvent qu’il faut d’abord enlever tous les anciens carreaux. Mais ce n’est pas toujours le cas. Au lieu d’enlever les anciens carreaux, vous pouvez souvent les moderniser en posant du carrelage sur des carreaux. Cela signifie essentiellement la pose d’une nouvelle couche de carrelage sur l’ancienne.

Ne vous inquiétez pas si vous n’êtes pas sûr de savoir comment procéder pour poser du carrelage sur de vieux carreaux, nous allons vous expliquer le processus étape par étape dans cet article. Ensuite, si vous n’êtes pas sûr de vouloir vous lancer dans ce projet tout seul, vous pouvez faire appel à un carreleur professionnel !

Il est également facile de prévoir un budget pour votre projet de carrelage grâce à notre guide pratique des prix du carrelage. Découvrez tous les facteurs qui peuvent influencer le coût de votre projet de pose de carrelage.

Peut-on poser du carrelage sur des vieux carrelages?

La réponse à cette question apporte de bonnes nouvelles. Dans la plupart des cas, vous pouvez tout à fait recouvrir de vieux carreaux !

Pour déterminer si votre sol ou votre mur est un bon candidat pour un nouveau carrelage, vous devez examiner l’état des anciens carreaux. Sont-ils en relativement bon état ou se sont-ils complètement dégradés avec le temps ? Si les carreaux sont en bon état structurel et sont pour la plupart encore intacts, votre sol est un excellent candidat.

D’un autre côté, si vos carreaux sont pour la plupart ébréchés, cassés, fissurés ou détachés, vous devriez simplement les retirer entièrement. Bien qu’il puisse sembler contre-intuitif de s’inquiéter des anciens carreaux lorsque l’objectif est de les remplacer, l’ancienne couche est essentielle à l’intégrité structurelle du projet.

Que vous posiez du carrelage sur un sol ou sur un mur, vos nouveaux carreaux auront besoin d’une base stable. Si les anciens carreaux sont en mauvais état, les nouveaux carreaux n’adhéreront pas correctement. Dans le cas d’un sol, cela pourrait entraîner le soulèvement des deux couches de carreaux. S’il y a de nombreux éclats et fissures, la couche supérieure du carrelage peut même s’affaiblir avec le temps en raison de la pression exercée par la marche quotidienne.

Pourquoi faut-il refaire le carrelage ?

Bien que le processus puisse sembler décourageant, vous ne devez pas éviter le processus de recarrelage. Il est important de garder votre carrelage en bon état, tant pour des raisons esthétiques que pratiques. Si vous ne vous occupez pas des carreaux cassés, ébréchés ou soulevés, ce ne sera pas seulement inesthétique, mais cela pourrait également entraîner d’autres dommages par la suite.

Par exemple, si vous laissez le sol ou les murs de la salle de bains sans surveillance, des dégâts d’eau peuvent facilement survenir. Des carreaux endommagés ou des carreaux qui se détachent littéralement du sol ou des murs constituent un point d’entrée idéal pour l’eau. L’humidité et la vapeur de votre douche peuvent facilement s’infiltrer derrière ces carreaux. Lorsque cela se produit, l’humidité continue à s’accumuler, menaçant le plâtre et la doublure sèche qui se trouvent derrière le carrelage. Cela peut même entraîner la formation de moisissures !

Donc, si vous remarquez que vos carreaux ont besoin d’être réparés, vous devez en faire une priorité absolue.

Quelles sont les meilleures pièces à carreler ?

La cuisine et la salle de bains sont de loin les pièces les plus populaires à carreler dans votre maison. Dans ces pièces, l’esthétique et le côté pratique du carrelage s’accordent parfaitement.

La cuisine et la salle de bains sont généralement exposées à des quantités importantes d’humidité provenant de la cuisine et des douches. Alors que d’autres matériaux comme la peinture ou le bois peuvent se déformer ou se déformer en raison de l’absorption d’humidité, le carrelage est moins susceptible d’être affecté par ce phénomène. Bien que vos carreaux aient besoin d’être entretenus et, selon le type de carrelage, d’être rescellés de temps en temps, ils constituent néanmoins l’option la plus résistante à l’humidité.

La pose de carrelage sur du carrelage, étape par étape

Vous êtes prêt à commencer votre projet de pose de carrelage sur du carrelage ? Alors consultez les étapes suivantes pour découvrir la meilleure façon de procéder !

Étape 1 : Trouvez les bons outils

La première étape de tout projet consiste à rassembler vos outils et fournitures. Pour simplifier cette partie du processus, nous avons inclus une liste pratique des outils et fournitures les plus courants dont vous aurez besoin pour votre projet de carrelage.

Principaux outils et fournitures pour la pose de carrelage

  • Vieux carreaux de rechange (pour remplacer ceux qui sont endommagés)
  • Maillet en bois
  • Nouveaux carreaux
  • Colle pour carrelage
  • Papier de verre ou ponceuse électrique
  • Aspirateur et produits de nettoyage
  • Truelle à plâtrer
  • Entretoises en bois
  • Coulis

Une fois que vous avez rassemblé toutes ces fournitures et tous les autres outils ou fournitures spécifiques à votre projet, vous êtes prêt à commencer !

Étape 2 : Réparer les anciens carreaux

Avant de pouvoir poser vos nouveaux carreaux, vous devrez d’abord réparer les anciens carreaux qui sont endommagés. Ainsi, si l’un des carreaux est ébréché ou s’est détaché, vous devrez le réparer. Au début, cela peut sembler contre-intuitif, étant donné que vous allez vous retrouver avec un tout nouveau carrelage qui recouvrira l’ancien. Cependant, en réparant les anciens carreaux et en vous assurant qu’ils sont posés correctement, vous obtiendrez une base solide pour votre nouvelle couche de carrelage.

Vos anciens carreaux présentent-ils des fissures ou des éclats ? Dans ce cas, vous devrez les réparer ou même les remplacer entièrement. Sinon, la pression exercée par les personnes qui marchent sur la nouvelle couche de carrelage ne sera pas répartie uniformément. Cela pourrait finalement provoquer l’écaillage de votre nouvelle couche de carrelage.

Outre les éclats, vous devez également fixer fermement tous les carreaux qui se détachent. Vous pouvez facilement trouver les carreaux qui se détachent en les tapant avec un maillet en bois. Si vous entendez un son creux, il y a de fortes chances que ce carreau ait besoin de plus de colle.

Étape 3 : égaliser les anciennes dalles

Maintenant que vous avez fixé chaque carreau et qu’il n’y a plus d’éclats, vous pouvez les égaliser. Pour cette partie du processus, utilisez une ponceuse électrique pour égaliser toutes les zones inégales. En égalisant ces dalles, vous vous assurez que lorsque vous poserez vos nouvelles dalles, elles ne reporteront pas les défauts des anciennes. Après tout, vous ne voulez pas que votre nouveau sol soit aussi irrégulier que l’ancien !

Même si les anciens carreaux sont tous de niveau, vous devez les érafler avec un morceau de papier de verre. Le fait d’érafler vos carreaux avec du papier de verre permet de les rendre plus rugueux. Ainsi, lorsque vous étalerez l’adhésif, il adhérera mieux. Au final, vous obtiendrez une couche de carreaux ferme et solide.

Étape 4 : Nettoyez la saleté et la poussière

Après avoir poncé vos carreaux, il y aura beaucoup de poussière qui volera partout. Lorsque vous appliquez l’adhésif, il peut facilement retenir cette poussière pour les années à venir. Vous devez donc l’enlever avant de commencer à poser vos carreaux.

La façon la plus simple d’enlever cette poussière est d’utiliser un aspirateur. Bien qu’il soit possible d’enlever un peu de poussière avec un balai, un aspirateur sera bien plus efficace.

Si les joints de vos anciens carreaux sont particulièrement sales, vous pouvez les nettoyer avec un détergent puissant. Ensuite, après avoir frotté la vieille saleté, essuyez vos vieux carreaux avec de l’eau. Vous éliminerez ainsi tout détergent resté sur place et qui pourrait empêcher la colle de bien adhérer.

Étape 5 : Pose à sec de vos carreaux

C’est une étape simple que vous ne voulez pas sauter. La pose à sec vous permet de trouver le meilleur emplacement pour vos carreaux avant de les coller définitivement. Tout ce que cette étape exige, c’est que vous disposiez vos carreaux sur les anciens carreaux selon la disposition que vous préférez. De cette façon, vous saurez exactement comment vous voulez les disposer avant d’appliquer la colle et qu’elle sèche.

Étape 6 : Ajoutez l’adhésif

Maintenant que vos carreaux sont réparés, éraflés, nettoyés et que vous savez exactement où les placer, il est temps d’appliquer la colle. Au cours de cette étape, vous devrez couvrir l’arrière de la dalle que vous prévoyez de poser avec la colle. Votre truelle à plâtrer vous aidera à couvrir efficacement le dos du carreau.

Appliquez également une couche d’adhésif sur les anciens carreaux. Ensuite, peignez l’adhésif dans une seule direction – ne faites pas de fantaisie ici. Vos carreaux adhéreront mieux si l’adhésif est peigné dans une direction, en lignes parallèles sans tourbillons.

Étape 7 : Appuyez sur les carreaux

Une fois que vous avez appliqué la colle de manière uniforme, il est temps de poser vos carreaux. Assurez-vous que chaque carreau est correctement aligné avant de le poser et de le faire glisser en place. Ensuite, au fur et à mesure que vous ajoutez de nouvelles dalles, vous utilisez des cales en bois pour vous assurer que l’espacement entre chaque dalle est régulier. Lorsque vous êtes certain que la dalle est au bon endroit, appuyez fermement dessus pour la mettre en place.

Le jeu de l’attente commence maintenant. Une fois que vous avez posé toutes vos dalles, vous devez attendre patiemment que la colle prenne. La prise de l’adhésif peut prendre 24 heures ou plus. Pour savoir précisément combien de temps il faudra à votre colle pour prendre, assurez-vous de lire les instructions sur l’emballage.

Ne précipitez pas ce processus. Il est essentiel de laisser vos carreaux tranquilles pendant la prise. Sinon, vous risquez de vous retrouver avec une couche de carreaux inégale.

Étape 8 : jointoiement des carreaux

Dès que la colle a fermement pris sous vos carreaux, vous pouvez commencer à les jointoyer. Pour ce faire, utilisez l’extrémité du tube de coulis pour appliquer une ligne droite de coulis entre les interstices des carreaux. Si vous avez du coulis sur vos carreaux, nettoyez-le immédiatement. Il ne faut pas qu’il prenne ou il pourrait laisser un désordre permanent et inesthétique. Pour le nettoyer, un chiffon humide suffit.

Une fois que le coulis a pris, votre projet est terminé. Il ne vous reste plus qu’à vous asseoir, vous détendre et profiter de votre nouveau carrelage !

Rédacteur en chef

Bonjour à tous,
je suis Caroline P. passionnée dans l’univers de la maison et du jardin, je vous fais partager mes passions et mes astuces pour votre plus grand plaisir.

×
Rédacteur en chef

Bonjour à tous,
je suis Caroline P. passionnée dans l’univers de la maison et du jardin, je vous fais partager mes passions et mes astuces pour votre plus grand plaisir.

Latest Posts